0
Politics Thu, 24 Feb 2022

Ivre d’alcool, un militaire tue deux civils dans un bar à Bamenda

Un militaire a abattu de sang-froid deux civils

Le drame s’est produit en plein centre-ville

L’un a invité le militaire à prendre un verre

Selon les autorités de la région, les trois qui sont cités dans le drame “étaient sous l’emprise de l’alcool”. Le communiqué publié par le Gouverneur de la région du nord-ouest Adolphe Lele Lafrique ajoute que le militaire qui est soupçonné d’avoir abattu les civils et dont le nom reste tenu secret a été “arrêté et est en garde à vue”. Le Gouverneur a lancé un appel au calme à l’endroit des populations après avoir présenté ses condoléances aux familles des deux civils décédés. Une enquête approfondie est en cours afin de savoir davantage sur l’incident promet Adolphe Lele Lafrique. Les corps des défunts ont été déposés à la morgue de l’hôpital régional de Bamenda.

C’est donc encore la grande stupeur à Bamenda dans la région du Nord-Ouest. La ville qui vit un calme précaire depuis quelques semaines a vécu un fait tragique hier mardi.

En effet, vers seize heures, un militaire a abattu de sang-froid deux civils. Le drame s’est produit en plein centre-ville du chef-lieu de la région au lieudit Mile 6. Selon nos informations, le militaire qui est en service à l’hôtel AYABA à Bamenda s’est saisi de son arme et a tiré sur ses vis à vis.

Les deux morts sont des personnes avec qui le meurtrier passait du temps. D’après Frédéric TAKANG, le correspondant du Journal La Nouvelle Expression à Bamenda, l’un des défunts Ibrahima YINJU TALLA, très connu dans la ville de Bamenda et propriétaire de l’hôtel MAWA a invité le militaire et l’un de ses amis le nommé Henry CHE à prendre un verre. Les trois prenaient donc un pot juste à l’entrée de l’hôtel AYABA, le principal hôtel de la ville et appartenant à l’État.

C’est un énième assassinat qui intervient dans la ville de Bamenda
Source: www.camerounweb.com