0

Kampo : le préfet se met à genoux devant les conseillers municipaux rebelles

Commune Bokito Avenir je vous en prie

Sat, 29 Jan 2022 Source: www.camerounweb.com

Les conseillers refusent d’adopter le budget

Ils sont opposés au maire

Le préfet veut réconcilier

La commune de Kampo dans la région du Sud est toujours sur les braises. Les conseillers municipaux continuent d’exprimer leur animosité envers le maire. Ils ont ainsi décidé de ne pas voter le budget de l’exercice 2022. Les conseillers municipaux reprochent au maire sa gestion opaque des affaires de la mairie et les détournements des fonds de la mairie. De concert, ils ont décidé de bloquer la session ordinaire décernée au vote du budget pour l’exercice 2022

Il a fallu la descente du préfet de l’Océan en personne à Campo hier pour prier les conseillers décidés à en découdre avec la gestion contestée du maire Robert Olivier Majesté IPOUAH Nouhou Bello, contrairement à son habitude de se faire représenter par son premier adjoint à Campo, est allé personnellement suivre de bout en bout les travaux de la session extraordinaire axés sur l’examen des comptes administratifs et les comptes de gestion de maire, pour l’exercice 2020, objet de la colère des conseillers et qui a conduit au refus de voter le budget de l’exercice 2022, à l’ordre du jour de la session ordinaire il y a deux semaines.

Le Préfet Nouhou Bello note d’abord que les réclamations des conseillers étaient légitimes et légales, que la compétence des collaborateurs techniques du maire était douteuse, et que le maire lui-même était étranger au quotidien de la commune. Après des débats houleux, les comptes seront adoptés et le préfet va prescrire de fortes recommandations au maire, à savoir : mettre en place un cadre permanent de concertation avec les conseillers, être proche des conseillers municipaux et suivre le travail de ses collaborateurs techniques qui doivent se faire former en retour. La prochaine rencontre permettra d’adopter le budget de l’exercice 2022 proposé à 968 475 972 (Neuf cent soixante- huit millions quatre cent soixante- quinze mille neuf cent soixante- douze) francs CFA.

Source: www.camerounweb.com