0

Un député du PCRN crache le feu sur les députés du Rdpc

PCRN Selon lui, les parlementaires ont donné de leur temps dans des tripatouillages

Wed, 16 Mar 2022 Source: www.camerounweb.com

Il est député Pcrn dans la Sanaga-maritime

Selon lui, les parlementaires ont donné de leur temps dans des tripatouillages

Le bien-être des populations n'est pas la priorité

L'honorable Biba François, député du Parti Camerounais pour la Réconciliation Nationale est très amer vis-à-vis de certains députés. Dans une sortie récente, l’élu de la Sanaga Maritime déplore l’attitude de certains députés qui selon lui, n’ont cure des problèmes des élus. « Les parlementaires ont préféré donné de leur temps et de leur énergie dans des tripatouillages visant aux renouvellements des bureaux », lance –t-il en réaction à l’attitude de certains de ses pairs.

« Grande est ma consternation de constater avec beaucoup de peine que le bien-être des populations n'est pas la priorité de certains députés.

En effet, au vue de l'actualité des OTS , la réunion de la commission de l'éducation convoquée le lundi 14 mars après concertation avec les membres de ladite commission a été purement et simplement boycottée », révèle –t-il.

De bout en bout le député du Pcrn va faire de révélations graves. « En effet, les parlementaires ont préféré donner de leur temps et de leur énergie dans des tripatouillages visant aux renouvellements des bureaux de la grande chambre et des 9 commissions. Ils ont ainsi relayé au second plan le problème des enseignants.

Certains ont oublié leur rôle de représentants du peuple, de voix des sans voix et courent après leurs intérêts personnels ».

« Compte tenu de cette réalité, contraint de renvoyer la réunion de la commission à une date ultérieure et vraisemblablement après les élections dans les différentes commissions car, il est une croyance en interne selon laquelle toute activité est arrêtée avant les renouvellements. Mais, le rôle de député ne saurait être mis en veille en attendant un quelconque renouvellement de bureau et des commissions. Avec ou sans ces accessoires qui, au final ne servent qu'à organiser, structurer le travail et instaurer une certaine discipline, nous sommes et demeurons des députés et de ce fait le bien-être des populations devraient être notre préoccupation première », pense le camarade de Cabral Libii.

Source: www.camerounweb.com