0

Match Algérie – Cameroun en Août 2022 : L'heure de la revanche a sonné pour les Fennecs

Le Seul Espoir Algeriens Ces retrouvailles entre « Fennecs » et « Lions Indomptables », risquent d’être tendues

Fri, 8 Jul 2022 Source: www.camerounweb.com

C’est désormais officiel, l’Algérie donnera la réplique, en mois d’août prochain au Cameroun, mais pas pour la Coupe du Monde mais dans le cadre des Jeux de la solidarité islamique qui auront lieu en Turquie.

C'était dans les coulisses depuis un moment, Oui l'Algérie voulait rejouer ce match. L'on se posait des questions du genre la FIFA va-t-elle libérer définitivement les Algériens de leur ‘fardeau’ qu’ils trainent depuis leur élimination par les Lions Indomptables du Cameroun le 29 mars dernier à Blida ? On est en droit de le penser. Depuis longtemps, les Algériens, malgré la certitude qu’ils n’iront pas au Qatar, mettaient la pression sur la FIFA pour le verdict suite à leur saisine. En toute vraisemblance, le verdict est pour bientôt.

Ces retrouvailles entre « Fennecs » et « Lions Indomptables », qui auront lieu en Turquie, risquent d’être tendues.

Et pour cause, les supporteurs des deux sélections ne sont pas prêts à oublier les événements de la dernière empoignade, qui a eu lieu en mois de mars dernier au « Stade Mustapha Tchaker ».

Placés dans le groupe « A » en compagnie du Sénégal et de la Turquie, « Fenencs » et « Lions indomptables » se livreront un nouveau duel qui risque d’être très disputé.

La rivalité footballistique entre les deux nations est devenue très intense depuis leur dernière confrontation, comptant pour les barrages qualificatifs à la Coupe du monde Qatar 2022, indique Foot Africa.

En effet, les algériens accusent le Cameroun d’avoir soudoyé l’arbitre gambien Bakary Gassama lors de l’empoignade « Mustapha Tchaker », ce qui a privé leur sélection nationale de prendre part à la phase finale de la Coupe du monde Qatar 2022.

A cet égard, la Fédération algérienne de football (FAF) a déposé une première plainte auprès de la commission d’arbitrage de la Fédération internationale de football (FIFA).

Par ailleurs, les supporteurs algériens ont organisé plusieurs manifestations devant le siège de l’instance faitière du football mondial pour dénoncer ce qu’ils ont appelé la « mascarade Bakary Gassma », tout en accusant Samuel Eto’o, le président de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT), d’avoir soudoyé l’arbitre gambien.

On s’attend donc à un duel assez musclé entre l’Algérie et le Cameroun, même si les deux pays aligneront une sélection bis, indique Foot Africa.

Source: www.camerounweb.com
Related Articles: