0

Réseaux sociaux: les leçons de l'affaire Vincent Sosthène Fouda

Vincent Sosthene Fouda Coller La Petite Vincent Sosthène Fouda

Sun, 26 Nov 2017 Source: Achouka.mondoblog.org

Mardi dernier sous le coup de 22 heures, une vidéo a circulé sur WhatsApp et dans laquelle on reconnaissait Vincent Sosthène Fouda, candidat à la présidentielle de 2018, en train de bagarrer avec un autre Camerounais qui était torse nu et avec un bermuda.

J’ai tout de suite imaginé les leçons que nous devrions tirer de cette histoire…

Les Camerounais adorent les futilités

Mardi dernier vers les 23 heures, tous les Camerounais étaient déjà en possession de ladite vidéo. Parce que dès que ça concerne les histoires de fesses et de sans caleçon, tous les Camerounais vont t’écrire sur WhatsApp pour te dire supplier que « S’il te plaît, Pierre La Paix, est-ce que tu peux me procurer les images de Sosthène Fouda ? »

Alors que quand il faut travailler, il n’y a plus personne ! Alors que nous sommes restés un pays qui est encore très-très pauvre et véritablement très endetté. Mais lorsqu’il s’agit de Parfait Ayissi et de Bonita, lorsqu’il s’agit de l’homosexualité présumée de Charlotte Dipanda, nous devenons subitement très déterminés. Lorsqu’il faut faire le kongossa, jouer les voyeurs, les rapporteurs et les délateurs, nous sommes très-très forts ! Nous sommes concentrés sur les fêtes et sur les faits divers et nous sommes vraiment mobilisés lorsqu’il s’agit de faire le folklore…

Les Camerounais ne savent pas (encore) utiliser les réseaux sociaux

Je chante cela ici tous les jours ! Et je vais finir par penser que c’eût été mieux que les réseaux sociaux ne fussent pas encore disponibles ici dans notre Camaroès des crevettes. Sans blague ! Parce que si la connexion internet ne vous sert qu’à diffuser la pornographie et à rechercher de pseudo-buzz au détriment de la vie intime de vos propres compatriotes, alors votre cas est grave ! Si c’est seulement pour insulter les gens et pour diffamer que vous êtes sur Facebook, alors ça craint. Si votre travail sur Messenger et sur WhatsApp ce n’est pas de partager la connaissance, mais au contraire de partager des inepties et des futilités, alors c’est vraiment dommage.

Et ce qui est pire encore, c’est que quand je vois comment vous vous comportez comme des cochons comme ça sur les réseaux sociaux, je me dis que c’est sûrement comme cela que les Camerounais se comportent aussi dans la vraie vie.

Auteur: Achouka.mondoblog.org
Related Articles: