0
Politics Sun, 27 Mar 2022

Le sénateur Grégoire Mba Mba tacle Jean Nkuete et glorifie Paul Biya

L’anniversaire du Rdpc s’est célébré à Kribi

Le sénateur a demandé à ses camarades de ne pas se laisser entrainer dans les aventures sans lendemain

Il envoyait ce message au Secrétaire général du Rdpc

Le sénateur Gregoire Mba Mba ne loupe jamais une occasion de se venger. Lors des manifestations marquant les 37 ans du RDPC dans l’arrondissement de Kribi II, qui se sont déroulées à la plage de Ngoyè. Le président de la section Océan-Sud II, le sénateur Grégoire Mba Mba a d’abord indiqué cette forte mobilisation vient témoigner l’amour qui existe entre les populations de Kribi II et le RDPC. « Nous sommes heureux de savoir que le président Paul Biya est aimé par les populations de Kribi II »,a-t-il déclaré le sénateur Mba Mba. Le sénateur a profité de l’occasion pour envoyer un message à Jean Nkuete le secrétaire général du Rdpc. Il a demandé à l’immense foule de ne pas suivre les oiseaux de mauvais augure, a-t-il lancé s’adressant à Jean Nkuete.

Il faut comprendre que Grégoire Mba Mba avait essuyé une humiliation de plus après celle dont il a d’abord été l’objet victime lors de l’opération de renouvellement des organes de base du Rassemblement démocratique du peuple camerounais. Dans son élan de vouloir régler les comptes de ses adversaires politiques, le sénateur Grégoire MBA MBA, président de la section RDPC de Kribi 2è avait vu annuler toutes les opérations d’éclatement des sous-sections du parti au pouvoir, par le Secrétaire Général du Comité Central.

Une véritable humiliation quand on sait avec quel triomphalisme avec lequel le sénateur parlait de ces éclatements à Kribi.

Dans une correspondance qui lui a été adressée, avec en objet : éclatements des sous-sections, le secrétaire général du comité central demande au sénateur de « s’abstenir car, le sommier politique ayant servi lors du renouvellement des organes de base reste en l’état, sauf autorisation formelle du comité central »alors que le « commando invisible » avait déjà émietté les sous sections dont les militants ne lui étaient pas favorables.

A Kribi certains disaient que « le commando invisible a été abattu en plein vol ».
Source: www.camerounweb.com